Journal d'un pousseur de figurines

Où comment on se laisse envahir par des petits bonshommes en plastique et en plomb... le blog figurines du Dragontigre.

22 novembre 2005

Assemblage du troll des cavernes

Comme prévu, j'ai collé le troll  ce midi pendant ma pause-déjeuner.

J'ai utilisé la colle plastique GW en pressant fortement les pièces l'une contre l'autre. Rappel : cette colle fond légérement le plastique.

Assemblage du troll des cavernes: un petite vingtaine de minutes.

Quelques remarques :
- dans certains cas l'utilisation de colle plastique suffit à combler les creux entre les pièces, dans d'autres non.
- si on en met trop, la colle déborde et attaque le plastique. Il vaut mieux ne pas essayer de la retirer alors. Ou bien vraiment immédiatement. Car en la retirant, on retire également du plastique de la figurine qui présente alors des creux disgracieux. Mieux vaut laisser sécher le surplus de colle puis le couper et/ou le limer avec des outils de modélisme adaptés.

La figurine, comme toute celles de la boîte à ce qu'il me semble, est prévue pour pouvoir être assemblée sans colle. Mais dans cette hypothèse là, je n'oserais pas les peindre. Dans le cas du troll ça pose un problème lorsque l'on veut coller le bras gauche (celui qui tient la chaîne). En effet l'articulation de l'épaule gêne le collage.

troll_epaule

C'est pourquoi j'ai retaillé le picot au couteau afin de ne conserver que la section carrée. La photo ci-dessus montre en rouge les endroits que j'ai rectifié.

L'autre problème, auquel je m'attendais, est que les jonctions entre les pièces ne sont pas parfaites et laissent voir des manques entre elles.

troll_flanc_gauche

Pour les petits creux, je pense essayer une technique consistant à les remplir de colle (PVA je suppose, pas celle qui fond le plastique). En revanche pour le haut du dos, ça ne suffira pas, car un vrai  travail en relief est nécessaire (ça ne se voit pas forcément sur la photo ci-dessous, mais croyez moi ça s'impose).

troll_dos

Bien sûr, je ne dispose plus de pâte pouvant faire l'affaire. Il va donc falloir que je me procure du Milliput, du Duro ou du Green Stuff. Je ferais mon choix quand j'aurais relu l'article Des pâtes, des pâtes, oui mais des... paru dans le (défunt) magazine Codex Arcanum n°8, de décembre-janvier 2004-2005.

Un dernier souci: l'extrémité de la chaîne sensée se raccorder au collier... ne le fait pas. Je vais donc essayer la technique du sèche-cheveux pour ramollir la chaîne et en modifier légèrement la forme avant de la coller.


Tags : , , ,
Posté par Dragontigre à 19:28 - Modélisme - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire