Journal d'un pousseur de figurines

Où comment on se laisse envahir par des petits bonshommes en plastique et en plomb... le blog figurines du Dragontigre.

27 décembre 2008

Dans la hotte du Père Noël: une maquette de bateau

Un ami de la belle-famille, m'a offert pour Noël une maquette de bateau au 1/85e.

5101
St-Helena (Constructo)
Référence constructeur: 126 80620
Échelle :    1/85
Longueur:  450,0 mm
Largeur:    140,0 mm
Hauteur:    350,0 mm
Le kit contient toutes les pièces en bois prédécoupées au laser, l'accastillage, les voiles et les plans.


Bien que je me serais probablement pas mis tout seul à un tel projet, je trouve le défi très intéressant.

C'est plein de très petites pièces, le manuel est bourré de termes techniques/vocabulaire spécifique.

De plus, ce type de modélisme fait appel à des techniques et des matériaux assez différents de ce que j'utilise habituellement autour du hobby figurines.

L'occasion d'apprendre des nouvelles choses. Des heures de boulot en perspective.

Qui devront attendre que j'ai ré-emménagé dans mon vrai chez moi, avec un vrai coin atelier.


Tags : , , ,
Posté par Dragontigre à 11:49 - Modélisme - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    Et si jamais tu en a assez et que de rage, tu projettes le tout contre un mur, je veux bien récupérer les morceaux pour faire des fragments d"épaves dans le port d'Innsmouth... bon ok, j'arrête de rêver...

    Posté par Grégory Privat, 27 décembre 2008 à 11:58
  • Hum... je sais pas si j'irai jusqu'à la crise de rage quand même.

    Mais c'est clair que c'est assez différent de notre hobby habituel. Plus précis et plus exigeant j'ai l'impression (faut aller jusqu'à découper et coudre les voiles!).

    Je pense que je vais devoir solliciter de l'aide auprès de maquettistes confirmés habitués de ce genre de travaux.

    Posté par Dragontigre, 27 décembre 2008 à 13:40
  • Cheminement inverse

    Bonjour, j'ai découvert il y a peu ce blog parce que je me lance moi lentement mais sûrement dans le hobby. J'ai trouvé assez amusant cet article parce que j'ai eu le cheminement complètement inverse.

    J'ai commencé avec des maquettes plastiques d'avions en tout genre, puis de bateaux de l'armée, puis j'ai commencé une maquette bois d'un pilote de Saint-Malo que je ne peux hélas faire régulièrement (celui-ci étant encore chez mes parents).

    Et mon avis est le suivant : cela exige de la minutie et de la patience, mais sur la base même de la maquette (coque et pont), c'est très malléable, car il est toujours possible de rattraper une erreur de jeunesse parce que le matériau se travaille, se remplace. Il ne faut pas hésiter à bien s'équiper (le stylo dremmel est un miracle *_*) pour découvrir le bois et sa manipulation.

    En revanche, oui, pour ce qui est cordage et voilage... cela demande une délicatesse singulière.

    Pour conclure, je ne trouve pas que ce soit si différent que ça d'avec le hobby, dans la mesure où les qualités principales sont la patience et la minutie. Après, ne diffère que l'échelle et le matériau. Mais quel bonheur...

    Posté par Aria, 03 février 2009 à 16:10
  • Modéliste amateur

    Bonjour,

    J'ai découvert ton blog via l'annuaire de canalblog.
    C'est l'article le plus proche de ma collection (et encore il y a de la marge). Je débute dans le milieu du modélisme donc je te remercie pour tes tutos et te souhaite bonne continuation.

    PS : Quand je vois la taille des figurines, je me demande comment tu arrives a les peindre aussi bien !

    Posté par fab8banzai, 03 février 2009 à 17:15

Poster un commentaire