Journal d'un pousseur de figurines

Où comment on se laisse envahir par des petits bonshommes en plastique et en plomb... le blog figurines du Dragontigre.

02 janvier 2009

Warmaniaques ?

Gna gna gna Rackham par ci, bla bla bla Rackham par là...
Perso, qu'est ce que ça peut bien me faire que des figurines portent une marque plutôt qu'une autre tant qu'elles me plaisent (ou pas d'ailleurs). La boîte continue à sortir des jeux et des figurines. Très bien. C'est pas la seule de toute façon. Elle coule ? Tant pis. Le monde de la figurine s'arrêtera pas pour autant. Pourquoi ça passionne autant le feuilleton Rackham ?

Tempête dans un verre d'eau...


Tags : , ,
Posté par Dragontigre à 11:27 - Gags - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

  • Normal

    C'est normal que des gens qui ont suivi la marque dès le départ critique. Quand on regarde le virement à 180° effectuer, Rackham les a clairement trahi.

    Commercialement parlant c'est sûrement l'un des plus bel échec dans le monde de la figurine.

    Donc ok, Rackham existe toujours mais n'est plus que l'ombre de ce qu'il était... Ils ont beau avoir des jeux sympa, plus simple et grand public, des factions plus cohérentes (en ce qui concerne Conf) il n'en reste pas moins qu'ils ont perdu la majorité de leur public et des magasins qui les suivaient. La trahison est la conséquence de la chasse au fantôme... impossible pour certains de faire table rase sans confession du Dragon Rouge.

    Posté par Dreadaxe, 02 janvier 2009 à 12:09
  • Défaut de communication

    Le truc c'est que dans le feuilleton Rackham, c'est pas les dicussions et les analyses sur R. qui me choquent (et qui ne m'intéressent guère à vrai dire) mais les formes qu'elles prennent et les réactions émotionnelles qu'elles traduisent (et font naître).

    Pour ce qui est de R. , perso j'ai jamais nié qu'ils avaient une part de responsabilité dans le retour de flamme qu'ils se sont pris en retour. (mais comme sur certains forums, tu es catalogué soit Pour soit Contre, et donc penser complétement dans un sens ou complétement dans l'autre, sur la totalité des arguments, faudrait prendre le temps de se positionner sur tous pour faire comprendre que c'est un peu plus compliqué...)
    À vrai dire je comprends même une bonne part des griefs qui leurs sont faits. Mais pas toutes les c## neries qui sont dites. Et il m'est arrivé de contester certains arguments et certaines analyses.

    Ce que j'ai plus de mal à piger c'est que ça dure depuis près de deux ans, que tout et son contraire a déjà été dit, répété, re-répété, pour enfoncer ou "défendre" R., mais que ça continue. Les mêmes conversations, les mêmes arguments et les mêmes réactions hostiles sur certains forums.

    Réactions contre R. là encore ça passe, mais réactions contre des internautes qui pensent différemment du noyau dur, très expressif de telle ou telle forum (et incapacité à le reconnaître, mais sans doute même à s'en rendre compte), là c'est limite.

    Rien que dans mon cas personnel, je démonte des affirmations péremptoires gratuites et non étayées (car essentiellement subjectives, genre GW c'est des maquettes, R. c'est des jouets, 40K c'est pas cher, AT-43 c'est cher...) en prenant le temps de faire des comparatifs, de poster des liens, et c'est toi qu'on descend parce que je ne serais qu'un fanboy (pitié...) et/ou un troll.

    (remarquez que les trois quart du temps, mon argumentation ne démontre pas que telle position est vraie et telle autre fausse, mais que finalement tout est relatif, et que c'est le fait même d'affirmer péremptoirement un truc qui n'a aucun sens).

    Quand dernièrement je dis qu'UNE deS explicationS à la désafection de certains forums consacrés à R. c'est sans doute AUSSI l'ambiance qui y règne et on me reproche (en citant la phrase en plus!) d'avoir écrit que c'était d'après moi "la cause ultime du désaveu de Rackham" et de faire de la provoc... Sauf que j'ai parlé ni de cause ultime, ni de désaveu de Rackham, juste d'UNE explication possible, de la désaffection des forums consacrés à R... j'écris pourtant bien en français je crois.

    Niveau étude de la communication c'est intéressant, parce que j'ai l'impression que pour certaines personnes, du moment que tu es catalogué Pour ou Contre, tu peux bien écrire n'importe quoi, la lecture qui en sera faite sera complètement déformée. Au point finalement qu'on en arrive à une incapacité à se faire comprendre.

    Dialogue de sourds ?

    Niveau communication, c'est intéressant, certes. Mais bon...

    Là... moi... j'dis... wow... minute... enfin.. bon... parce que... hein... quoi!

    Posté par Dragontigre, 02 janvier 2009 à 17:28
  • R. est le genre d'entreprise que bon nombre de joueurs se plaisent à critiquer et à brocarder. Certes J. Bey et ses acolytes ont profité d'une position à visée hégémonique qui a duré pendant un bon bout de temps pour faire ce qu'ils voulaient (dixit pas mal de boutiques et d'organisateurs de manifestations) mais je ne pense pas que cela justifie un tel déferlement de haine saupoudrée de philosophie du Café du Commerce.
    Je n'avais pas accroché à leur ancien système mais je trouve leur nouvelle règle particulièrement sympathique. C'est ce qui m'intéresse. Je me fous de l'histoire des figurines pré-peintes et des fantasmes d'intégristes du hobby (il suffit de les considérer comme des figurines ayant reçues une première couche de base et qu'il faut travailler +/- ensuite).

    En fait je pense que R. est une société que les joueurs adorent détester parce que c'est la mode.

    Posté par Raskal, 02 janvier 2009 à 17:52
  • Mais pourquoi tant de hai-neuuuu ? :P

    À vrai dire, le problème pour donner des explications aux réactions au sujet de R. c'est que c'est plus complexe à analyser qu'il n'y parait.

    Pour beaucoup l'analyse se limite aux responsabilités de Rackham.

    Le raisonnement est simple: si R. s'en prend plein la g## c'est sa faute, R. l'a bien cherché et c'est lié à ce que R. a fait ou pas fait.

    OK. C'est juste naturellement.

    Mais ce n'est qu'une partie des explications. Elles peuvent répondre à la question "Pourquoi R. a déclenché des réactions hostiles." mais pas à "Pourquoi R. a déclenché des réactions TELLEMENT hostiles."

    Là, faudrait faire un peu de socio-ethno-psyschologie (de café du commerce ) pour chercher des explications dans la tête des hobbyistes.

    Et c'est pas évident forcément.

    Pourquoi c'est "important" ? (toutes proportions gardées, on ne parle au fond que de jeux de figurines).

    Parce que c'est comme pour les engueulades au moment d'une rupture d'amoureux (et la comparaison avec R. n'est sans doute pas si éloignée de la vérité pour certains):

    on fait des reproches, qui se prétendent objectifs et étayés, sur la responsabilité de l'autre, mais on ne réalise pas que la forte implication émotionnelle et sentimentale déforme les faits, entraîne l'exagération et fait PARFOIS raconter n'importe quoi au milieu de choses justes.

    Jusqu'ici, la meilleure chose sur le sujet a été écrite sur Mondes en Chantier dans un article très justement rédigé en deux parties, l'un s'intéressant aux responsabilités de Rackham, l'autre aux réactions des hobbyistes.

    Tout ça, c'est intéressant mais pas vraiment important pour nous autres. Par contre ca pourrait l'être pour R. car ça impacte (?) son activité économique. Et il serait PEUT-ÊTRE temps, s'il n'est pas déjà trop tard, qu'ils se penchent sur la question pour en tirer des leçons et éventuellement définir des actions correctives. Genre "communication de crise".

    ça pourrait même être un cas d'école pour toute entreprise du même genre, qui aurait le même type de relations affectives avec ses clients et qui envisagerait un changement radical de ses activités/produits. La résistance au changement est un phénomène bien connu et traité, du point de vue de management. Mais si des méthodes existent pour le faire accepter et pratiquer par le personnel des entreprises, j'ignore si c'est aussi bien documenté pour le faire accepter par ses clients.

    Si tant est que la volonté de "préserver" ses clients existe. Un des reproches (hypothèses ?) fait à R. étant qu'il a été fait le pari que les ses jeux trouveraient une nouvelle clientèle plus importante que l'ancienne et que par conséquent ce que pensait l'ancienne importait peu.


    Voilà, pour un type qui dit que le feuilletton Rackham ne l'intéresse pas, je reviens encore une fois sur le sujet. Mais c'est vrai: c'est pas ce que fait, ne fait pas, et ce qui arrive ou pas à R. qui m'intéresse dans tout ça. Ni qui a tort ou raison. Ce qui m'intéresse c'est
    - ce que ça provoque et révèle dans le petit monde des figurinistes.
    - le cas d'école qu'il représente pour l'analyse du fonctionnement de la communication sur les forums internet.

    Posté par Dragontigre, 03 janvier 2009 à 09:43
  • une chose à la fois

    Avant de s'interroger sur Rackham, réglons le problème de GW qui tout soudainement, ne publie plus de jeux de rôles, ne publie plus de jeux de plateaux, simplifie ses systèmes de jeu, fait disparaitre des populations (squats,slanns...), transforme white dwarf en catalogue (ou sont passés les articles space opéra, D&D ou RuneQuest ?) sacrifie des licences fantastiques (Les figurines MERP, stormbringer, Docteur Who, RQ... mais aussi les jeux de rôles et les boardgames). Et tout ça en se moquant des vieux de la vieille et en misant sur les jeunes générations ! Ils vont se planter c'est sur !

    Autres époques, mêmes histoires. Rackham a bien raison de se moquer de ses clients. Surtout s'il pense en trouver de nouveaux. Moi je me moque de Rackham. Par contre J. Bey avait fait un chouette dessin dans le fanzine Broos. C'était avant la sortie du premier Tatou. Si je devais choisir entre ce vieux broos et mes 98 figurines Rakham, je jetterais les figurines : Et ça, personne n'en parle !

    Posté par Grégory Privat, 03 janvier 2009 à 13:44

Poster un commentaire