Journal d'un pousseur de figurines

Où comment on se laisse envahir par des petits bonshommes en plastique et en plomb... le blog figurines du Dragontigre.

05 février 2009

Socle isorel aimanté pour grande figurine (Worg Confrontation)

Wolfen_worg_socleWIP2Plus d'unité laissée en plan, plus rien qui me retienne d'attaquer la peinture de la suivante: le Worg de ma meute wolfen pour Confrontation. Si ce n'est qu'il lui faut un nouveau socle.

D'accord. J'attaque le socle.

... en gardant à l'esprit la mise en garde du collègue Greg) : les objets tranchants tranchent, les objets perçants percent, les matières collantes collent et les maladroits se blessent.

  • Je trace un cercle de 6cm de diamètre sur un coin d'isorel (un fond de sous-verre récupéré Yllia sait-où...).
  • Je coupe large, en plusieurs passages, avec un gros et solide cutter. D'abord le coin, puis le cercle proprement dit. En laissant de la marge. J'y vais doucement, progressivement et je fais gaffe à mes doigts.

Là, je sors mon machin de mini-outillage (genre Dremel mais que c'est pas un Dremel, c'est un Forcast) et le mandrin sur flexible.

  • Je fignole la courbure du cercle en rognant avec le gros cylindre entouré de papier de verre.
  • Avec le même outil, je biseaute aussi le bord du socle.

Wolfen_worg_socleWIP1

Puis, dessous, je dégage quatre emplacements pour des aimants neodymes. Je ne sais pas s'il en faut vraiment quatre pour maintenir un Worg en métal dans une boîte... en métal, mais ça peut pas faire de mal.

  • Pour ça j'utilise le petit cylindre rose en matière vaguement minérale (sauf que... rose). Je sais pas ce que c'est, ni comment ça s'appelle, mais ça va bien pour creuser l'isorel pour y inclure des aimants. Pour le diamètre et la profondeur des creux, c'est de l'ajustage progressif. Je creuse, je teste avec un aimant. Je recreuse, je reteste. Je re-recreuse, etc. Jusqu'à ce que ça rentre comme je veux.
  • Je termine en perçant le socle pour insérer le picot de la figurine.

Je collerai tout ça, à la colle epoxy bi-composant, plus tard.


Tags : , , , , , , , , ,
Posté par Dragontigre à 16:40 - Modélisme - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    Ah les perceuses Dremel et autres, il faut vraiment que je m'en achète une, ça a l'air super pratique et super efficace.

    Posté par Aktarus, 05 février 2009 à 17:41
  • Je confirme, la Dremel c'est du super matos, un peu cher mais vraiment efficace. J'aime tout particulièrement la possibilité de régler la vitesse du moteur et aussi le choix impressionnant d'outils disponibles pour travailler.

    Posté par white shark, 05 février 2009 à 19:52
  • Ouaip' Dans le choix d'un "mini-outil" un critère très appréciable c'est la possibilité de doser la vitesse en cours de travail, rien qu'avec la pression du doigt sur la gachette, comme sur une vraie, grosse, perceuse.

    Le Forecast que j'utilise ne le permet pas. Il y a bien une molette pour régler la vitesse mais pas de dosage possible. Et même au minimum ça reste très rapide.

    Faut bien se renseigner.

    Posté par Dragontigre, 06 février 2009 à 01:07
  • Ce serait pas plus simple de prendre un socle plastique ? ^^

    Posté par Batman, 06 février 2009 à 20:01
  • ça dépend de ce qu'on appelle plus simple...

    Tu es bien placé pour savoir que pour un stéphanois trouver du matos lié au hobby c'est pas forcément simple. Faut aller à Lyon où sur le Web. Ce qui augmente le coût du matériel.

    Et puis en ce moment je renoue avec mes débuts dans le hobby: recyclage, conversion, système D, tout pour économiser des sous (que je dépenserai un jour ou l'autre en figurines de toute façon).

    Enfin, en matière de hobby, on ne va pas toujours au plus simple. L'inventivité, l'usage des outils, le fignolage, l'ajustage, etc. font partie des petits plaisirs du hobbyiste.

    Posté par Dragontigre, 06 février 2009 à 21:13

Poster un commentaire