Journal d'un pousseur de figurines

Où comment on se laisse envahir par des petits bonshommes en plastique et en plomb... le blog figurines du Dragontigre.

12 novembre 2010

Projet Mortebrume / Phase 2 : sous-couches

Sous-coucheage  express des trois guerriers méléiens pour Mortebrume, entre deux autres activités.

mortebrume_Ph2_bases

Le choix de la couleur de base, évidemment en fonction du rendu global souhaitée pour la pièce.

Ocre jaune (ocre jaune, couleur acrylique tous supports, Marron Sable 876 Prince August, Jaune de de Kallienne Rackham Color)

(à ce sujet, en passant, question à deux balles sur le Warfo y a pas longtemps: "Black or White pour la sous-couche des Berskers, Que choisir ?? Je voudrais une indication sur la couleur à utiliser pour sous-coucher mes petits bouchers tout rouge sang." Et une sous-couche rouge, t'y as pensé ?)


Tags : , , , ,
Posté par Dragontigre à 14:00 - Peinture - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    Gesso

    Salut.
    Qu'appelles tu du Gesso ? C'est le même produit qu'utilisé en peinture ?
    Quelle utilité pour les figs ? La lisser en bouchant les imperfections ? Autre chose ?
    Merci d'éclairer un ignorant en la matière.

    Posté par PoivronVert, 12 novembre 2010 à 16:57
  • Sous-couche

    Je n'ai jamais essayé cette technique-là pour mes sous-couches, j'utilise toujours du blanc. Je vais essayer la prochaine fois, tiens!

    Posté par Arsenus, 12 novembre 2010 à 18:15
  • Au temps pour moi. Pour une fois que je ne mets pas de liens vers mes anciens articles...

    J'ai édité le billet :
    - vous trouverez le lien vers mon premier test avec le gesso (oui il s'agit bien de l'apprêt utilisé pour les toiles des zartistes...)
    - dans les tags du billet, le tag "gesso" permet de lister tous mes billets à ce sujet.

    À vot' service.

    Posté par Dragontigre, 12 novembre 2010 à 19:29
  • Tiens, sur mes derniers squelettes, j'ai essayé la sous couches a l'os blanchi de chez P3, et c'est vrai que c'est pas mal, par contre, faut bien boucher les creux ensuite soit au lavis, soit a la peinture.
    Sinon, en ce moment, j'aime beaucoup la sous couche au gris adeptus foundation: en la diluant, t'obtiens un truc très souple, mais quand même hyper couvrant, avec une couche superfine qu'on dirait une sous couche a l'aerographe. ça assombris un peu les creux, ça reagit bien au lavis noir, et surtout tu peux peindre avec des couleurs claires quasi direct par dessus. la foundation, c'est un peu cher, mais c'est vraiment miraculeux sur ce genre de jobs.

    Posté par L'aubergiste, 12 novembre 2010 à 20:16

Poster un commentaire